Les pathologies cutanées 2017-12-18T02:05:47+00:00

Guide des pathologies pédicurales

Notre salle de pédicurie répondra à tous vos besoins en terme de soins pédicures, d’orthoplasties ou d’orthonixies.

Les pathologies cutanées

periostite

fig.50

periostite

fig.52

periostite

fig.56

Les intertrigos ou mycose interdigitale :
On le retrouve le plus souvent dans le 4e espace interdigital (fig. 50, 56), il est très prurigineux, des fissures sous la racine des orteils signe sa présence. Des vésicules ou un érythème peuvent aussi survenir.
L’intertrigo peut s’étendre sur la peau plantaire si il est ancien.
Des mesures d’hygiène et un traitement antifongique en viennent à bout (fig. 52, 56).
Kératodermies plantaires :
Pathologie qui touche la peau plantaire.
Le tableau clinique montre la présence de corne très épaisse diffuse ou très localisée.  Les origines sont difficiles a définir les plus courantes sont familiales et acquises.
Les acquises sont déclenchées par des traumatismes, des intoxications tel que l’arsenic ou encore par des dermatoses (lichen plan, psoriasis).
Le traitement est fonction de la cause : soin de pédicurie, application de topiques salicylés.
Les engelures :
Il s’agit de lésions rouges violacées plus ou moins douloureuses, elles siègent sur les extrémités des orteils et au talon parfois.
Elles surviennent souvent par temps froid et humide et disparaissent avec les beaux jours
Il s’agit d’un trouble vasculaire des artérioles distales (vasoconstriction)
Les gelures :
Il s’agit de brûlures par le froid, elles touchent la peau mais aussi les tissus sous jacent.
Cela débute par un érythème puis évolue par un œdème ou se mêle des cloques, le stade suivant est l’ulcère et la nécrose extrêmement douloureux.
La zone touchée par des gelures est souvent le siège de sensibilités résiduelles.
Hyperhidrose plantaire (transpiration) :
Il s’agit d’un excès de la sécrétion sudoral , on la retrouve sur les deux pieds et souvent aux mains.
Le stress, l’émotivité est en règle général la source du problème, il existe néanmoins d’autres étiologies comme certains traitements -Le diabète- certaines maladies neurologiques ou hormonales.
Le traitement sera en fonction de l’intensité de la sudation, des topiques antisudoraux au traitement par ionophorèse.
Retour aux pathologies pédicurales
Prendre RDV